C’est la crise ma bonne dame !

Mar 05, 2013 No Comments by

Chers lecteurs, cette année les Tribulations de Syl’vin vous ont à peine souhaité la bonne année, vous ont abandonnés pour la Saint-Valentin, mais il y a une chose sur laquelle nous serons intraitables : la santé économique de la France !

Voici 2 vins du sud, remplis de générosité et de goût, à moins de 8€, qui favoriseront le redressement productif (un peu) et qui vous donneront du plaisir (beaucoup).

J’ai bien des jeux de mots qui me viennent autour de la croissance molle et du redressement économique ; mais un blog de vin, c’est aussi de la tenue. Revenons donc à la crise au risque de nous égarer. On la croyait terminée, mais les perspectives de croissance (zéro) de 2013 annoncée la semaine dernière nous rappelle qu’elle est longue, insidieuse, et que nous devons – oui, chacun d’entre nous – oeuvrer à la relancer. Et cela passe par la consommation, pas seulement par la consommation de base, mais aussi par de la consommation de loisir, de plaisir.

Le vin rentre clairement dans cette catégorie. Boire un bon apéritif entre amis, accompagner son repas d’une bonne bouteille sont autant d’éléments pour combattre cette molle croissance, et montrer à la crise que nous avons d’autres perspectives pour notre douce nation. Non, les carottes ne sont pas cuites ! La preuve avec ces deux coups de coeur (français – je ne veux pas souci avec Môssieu Montebourg) à moins de 8€. On peut se faire plaisir pour pas (très) cher et contribuer à la croissance.

La preuve :

Castelmaure> Corbières, Castelmaure, Frontera, 2010 : Un vin animal. Marqué par la syrah et le soleil, ce vin est une véritable explosion en bouche : des fruits noirs et mûrs mais aussi des notes de cuir, voire de bête sauvage. La croissance molle n’a qu’à bien se tenir. A accompagner d’une belle viande ou à boire légèrement frais pour un apéritif explosif. 7€ chez Lavinia.

 

Guigal Côtes du Rhône blanc

> Côtes du Rhône blanc Guigal, 2010 : Un beau vin pour (re)découvrir les vins blancs de la vallée du Rhône. Guigal est une référence, et il le prouve dès son vin d’entrée de gamme. Un vin floral, généreux, également marqué par la présence du viognier et des notes de fruits jaunes. Un vin gras et équilibré. A servir bien frais en apéritif ou accompagné de cuisine asiaitique pour plus de surprises. 8€ chez Monoprix par exemple.

 

Vous l’aurez compris : rigueur ne veut pas dire « chianlie », crise ne veut pas dire morosité, alors n’ayez pas peur… Redressez-la !

Vous voulez continuer le redressement ? Retrouvez deux autres bons plans à moins de 10 € ici et et pour les plus ambitieux 3 coups de coeur parmi les seconds vins des Crus Classés de Bordeaux.

Etienne

Les tribulations de mes amis, Qu'est-ce qu'on boit ce week-end
No Responses to “C’est la crise ma bonne dame !”

Leave a Reply