Vin et musique, un mariage presque parfait !

Mar 11, 2013 No Comments by

Après nous avoir fait découvrir Carpe Diem, le Cidre officiel de l’Elysée lors de ses tribulations bretonnes, Mayeul revient pour nous faire valser les papilles en musique.

Bonne lecture, musique maestro !

Syl’Vin

Une fois n’est pas coutume nous parlerons musique sur Les Tribulations de Syl’Vin !! Aux diables les bonnes vieilles recettes et accords mets vins, je vous propose aujourd’hui un nouvel accord, entièrement musical…

Si le Sauternes appelle le roquefort, si le Vin Jaune appelle un vieux comté (au moins 18 mois d’affinage s’il vous plait), pourquoi ne pas sublimer la chaleur du Maury au son de la voix d’un Pavarotti (au moins 10 ans d’âge) ? Avouez que ça changerait un peu du traditionnel gâteau au chocolat…

Et si la musique est bonne comme se tuait à le répéter notre cher Jean-Jacques, il semblerait que son association avec le vin soit encore meilleure.

On connait déjà les multiples vertus de la musique. Depuis quelques années en France, certains agriculteurs confient à Mozart et à son copain Beethoven le soin d’animer les longues nuits d’hiver de leurs vaches. Et preuve que la Limousine est mélomane, le lait va crescendo !

A quand alors les viticulteurs qui oseront réveiller Vivaldi en berçant leurs vignes au rythme des Quatre Saisons ?

Euh… pour dire vrai, cela existe déjà ! Un vigneron toscan a d’ores et déjà tenté l’expérience et selon lui, « sa vigne est moins malade que celle de ses voisins et son raisin mûrit plus vite » Humm…Pourquoi pas ? Alternative intéressante au bio ? Complémentaire peut être…

Petite parenthèse : vous aurez beau écouter  « Le beau danube bleu » de Strauss, le « Lac des cygnes » de Tchaïkovski ou dans un style un peu plus robuste, le légendaire « Highway to hell» d’AC/DC, ce n’est pas pour autant que votre petit vin de table se métamorphosera en grand cru… Non, non, non, la musique ne fait de miracles ! La réalité est cruelle, je vous l’accorde.

Mais revenons à notre partition. Ylan Schwartz, spécialiste émérite sur la question et auteur du livre Le Vin & Sa Musique, établit dans son ouvrage une analogie intéressante entre le vin et l’œuvre d’art. Au même titre que l’art, le vin toucherait notre sensibilité et il serait capable de nous faire rêver, vibrer, frissonner, pleurer, douter…et j’en passe !

Pour un vin tendre et soyeux nous dit-il, pas de doute c’est une musique langoureuse qu’il faudra, des instruments à cordes et quelques envolées légères ! Si le vin au contraire est puissant et charpenté, il se mariera parfaitement avec des instruments à vents et une musique plus symphonique.

Et sur ce thème, ce ne sont pas les dégustations, soirées ou autres festivals qui manquent à travers l’hexagone ! Surfant sur la vague, l’association « Musique et Vin » organise régulièrement dans la capitale des soirées concerts thématiques en accord avec des vins bien précis. Pour nos amis les sudistes, un événement « Musique dans les vignes » prendra la clef des champs en Provence en Juillet et Aout 2013. Plus upper class (désolé les sudistes…),  le Festival « Musique et Vin »  s’installera dans le prestigieux cadre du Clos Vougeot du 21 au 30 Juin 2013. S’y mêleront les solistes du Metropolitan Opera de New York ainsi que les plus beaux vins bourguignons… Bref, l’accord musique et vin donne matière à réflexion et à dégustation bien sûr !

Quid de quelques accords « classiques » ? Le cabernet sauvignon et le violon, le cabernet franc et l’alto, le merlot et le violoncelle ainsi que le sauvignon et la flûte… et pour nos amis les rockeurs : le chardonnay sur Blondie, un merlot avec Otis Redding et un cabernet sauvignon en écoutant Jimi Hendrix seront du plus bel effet ! A bon entendeur pour votre playlist lors de prochains diners…

Mayeul

Les accords mets-vins, Les tribulations de mes amis
No Responses to “Vin et musique, un mariage presque parfait !”

Leave a Reply